14 novembre 2017

CINÉMA > Les films français traversent bien l’Atlantique.

Classé dans : Non classé — fierementgay @ 12 h 06 min

« C’est une très belle année pour le cinéma français aux États-Unis » affirme Frédérique Bredin, présidente du « Centre national du cinéma et de l’image animée ».

2cinema

2016 avait été un mauvais cru pour la production hexagonale avec 48 millions de dollars sur douze mois au box-office outre-Atlantique.

« Parce qu’on n’avait pas de locomotive type Lucy ou Taken 3 » souligne Xavier Lardoux, directeur du cinéma du CNC.

Grâce à « Valérian et la cité aux mille planètes » de Luc Besson ou au film d’animation, « Ballerina », les recettes de films « Made in France » sont en forte hausse cette année avec plus de 70 millions de dollars pour les dix premiers mois.

« Valérian » a engrangé 40 millions de dollars, une performance toutefois largement décevante vu son budget astronomique de 177 millions de dollars.

« Ballerina » a accumulé 25 millions de dollars en dépit de critiques frileuses.

« Certains films d’auteur ont très bien marché également, comme Personal Shopper d’Olivier Assayas ou I am not your Negro, co-production française sur l’écrivain noir James Baldwin et nommée aux Oscars » explique Xavier Lardoux.

Les deux dirgeants du CNC se trouvaient à Los Angeles pour la remise d’un Oscar d’honneur à Agnès Varda, première réalisatrice à recevoir cette récompense.

« Nous avons beaucoup d’espoir pour que 120 battements par minute, Grand prix au dernier festival de Cannes, soit sélectionné pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, tandis que Ballerina et La jeune fille sans mains vont pouvoir concourir pour la statuette du meilleur film d’animation » ajoute Frédérique Bredin.

Selon elle, l’attractivité de la France comme site de tournages a été dopée par la hausse du crédit d’impôt dédié, entrée en vigueur début 2016.

Sur les dix premiers mois de 2017, 46 projets de films étrangers, qui vont se tourner en totalité ou partiellement en France, ont bénéficié de cette mesure.

78% des projets agréés, cette année, viennent des États-Unis.

Onze projets viennent de plateformes numériques, comme la nouvelle saison de la série, « Sense8 », tournée partiellement en France.

Laisser un commentaire

Sanscommentaire |
GESTION DU DOMAINE PUBLIC R... |
Meteoalertefranceprevisions |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus